Assemblée générale de RoMédCo le 18 mai 2016 à 18h et Conférence publique de Rosette Poletti à 18h30

En tant que membre de RoMédCo vous êtes cordialement invité(e) à participer à l’assemblée générale qui aura lieu mercredi 18 mai prochain au CHUV – Auditoire Charlotte Olivier – Lausanne et qui sera suivie d’une conférence publique de Conférence Rosette Poletti: “Prendre soin de soi lorsqu’on avance en âge”. Entrée libre.

Présentation Rosette Poletti (pdf)

 

La méthode Montessori

La méthode Montessori, très connue dans le domaine de l’éducation, trouve aussi une application dans le domaine de la gérontologie, notamment dans l’accompagnement des personnes présentant des troubles cognitifs.

Le Pr. Cameron Camp, Psychologue et chercheur américain, a adapté cette méthode et l’a enrichie de la neuropsychologie. Cette méthode vise à se centrer sur les capacités préservées et les intérêts de la personne tout en créant les conditions pour lui permettre de réussir au quotidien et de faire elle-même.

Des études menées, notamment en France, ont démontré que les établissements ayant mis en place cette méthode ont constaté une diminution signification de la médication notamment des psychotropes.

La présentation ci-dessous vous renseignera sur cette méthode. Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter le site internet : http://www.ag-d.fr/.

Presentation (pdf)

RoMédCo sera présent à Mednat Stand C 045. Conférence de Rosette Poletti vendredi 22.4.16 à 16h15.

Les médecines complémentaires dans les hôpitaux universitaires

Postulat Christa Calpini et consorts – Pour un centre de médecines complémentaires en phase avec les besoins des patients du CHUV

En date du 2 février dernier, la Commission de Santé du Grand Conseil Vaudois a recommandé à la quasi unanimité à ce dernier de renvoyer le postulat de Christa Calpini et consorts au Conseil d’Etat en lui demandant d’assurer (…)

  1. l’équité d’accès pour les patients du CHUV aux médecines complémentaires ; de renforcer la promotion des pratiques dont l’efficacité a été démontrée, notamment des médecines complémentaires déjà offertes au CHUV actuellement
  2. la pérennité de ce centre en lui accordant les moyens financiers nécessaires
  3. un délai raisonnable pour le mettre en fonction, soit idéalement fin 2016 ou début 2017

Il est donc postulé que le CHUV offre  des soins ou des conseils aux patients, comme c’est déjà le cas à l’Institut de médecine complémentaire IKOM de l’Université de Berne depuis 1995, à celui de l’Université de Zurich depuis 1994 et au Centre de Médecine intégrative de l’Hôpital cantonal de Saint-Gall depuis 2009.     Commission de la Santé du Grand Conseil

Institut für komplementäre und integrative Medizin, Zürich

Institut für Komplementärmedizin, Universität Bern

Zentrum für integrative Medizin – Kantonsspital St. Gallen

Fondation Medintegra

La Fondation Medintegra s’est fixée pour mission de soutenir des projets de soins, de formation et d’information qui permettront d’améliorer significativement la santé des patients par le biais d’une approche de médecine intégrative. Alors que la population suisse a plébiscité le nouvel article constitutionnel en faveur des médecines complémentaires il y a plus de cinq ans (mai 2009), les patients ne peuvent encore que rarement recevoir des soins de médecine complémentaire lorsqu’ils sont hospitalisés. medintegra.ch

Les médecines alternatives entrent à l’hôpital – rts.ch – émissions – 36.9°

Une émission à ne pas manquer mercredi 27 janvier 2016 à 20h10 ! http://www.rts.ch/emissions/36-9/7324125-les-medecines-alternatives-entrent-a-l-hopital.html

Les plantes médicinales dans l’Art et l’Histoire

Par le Prof. Kurt Hostettmann

Professeur Honoraire aux Universités de Genève, Lausanne, Nanjing, Shandong et à l’Académie Chinoise des Sciences à Shanghai. Docteur ès sciences.

Mercredi 7 octobre 2015 à 17h30

Conférence publique au CHUV – Auditoire Mathias Mayor – Lausanne

  • Pourquoi les dérivés de l’opium sont-ils plébiscités depuis des millénaires?
  • Quel lien entre la Perse, le canton de Vaud et le Velcro ?

Depuis son apparition sur Terre, l’homme a utilisé des plantes pour se soigner.

La médecine égyptienne faisait appel à des centaines d’entre elles, décrites dans la Papyrus d’Ebers datant du 16e siècle av. J.-C., comme p.ex. le saule, l’aloès et le PAVOT, lequel était aussi connu de l’Homme de Néandertal, des Assyriens et des Grecs.

Depuis près de 4000 ans, les Chinois recourent au GINGKO pour traiter les troubles circulatoires.

Les Perses utilisent la BARDANE contre les affections cutanées depuis des siècles.

Le Prof. Hostettmann apportera le fruit de ses recherches et montrera que les plantes ont joué un rôle important dans l’Art et l’Histoire et ont marqué le destin de beaucoup d’hommes célèbres, notamment d’hommes d’Etat, de peintres et de poètes. Depuis l’Antiquité et jusqu’à la seconde guerre mondiale, des plantes ont contribué à gagner des batailles !

(présentation, pdf, 20Mb)

Convocation à l’assemblée générale de RoMédCo

jeudi 30 avril 2015 à 17h30

CHUV – Auditoire Charlotte Olivier – Lausanne

Ordre du jour:

1. Procès-verbal de l’assemblée générale du 14 mai 2014

2. Comptes

3. Elections (comité, vérificateurs des comptes)

4. Rapport d’activité 2014 et activités futures

5. Divers

6. Conférence de M. Jean-François Steiert, Conseiller national: “six ans après le vote constitutionnel pour les médecines complémentaires: où en est-on?”

Profitez pour mettre à jour votre cotisation 2015 (d’au moins Fr. 50.- pour les membres et de Fr. 150.- pour les organisations).

Dans l’attente de vous rencontrer nombreux à cette assemblée, je vous prie d’agréer mes meilleures salutations

Luc Recordon

Six ans après le vote constitutionnel pour les médecines complémentaires : où en est-on ?

Conférence publique par Jean-Francois Steiert, Conseiller national, membre de la Commission de la santé et de la sécurité sociale, vice-président de la Fédération suisse des patients

Jeudi 30 avril 2015 à 18 h

CHUV – Auditoire Charlotte Olivier – Lausanne

Entrée libre

Depuis la votation populaire de 2009, comment la position des médecines complémentaires dans les différentes lois concernées a-t-elle évolué ?

Quels sont les impacts pratiques du vote constitutionnel : quelques réflexions plus générales